Category Archives: Mode

Sac en matière recyclée : tendance et écolo !

Découvrez la boutique référence du web, de besace en matière recyclée.

 

Monde Éthique propose des sacs ultra tendance et vous dévoile sa gamme, arborant un style rare.

 

Petite particularité: les sacs sont conçues à partir de matériaux issus du recyclage, échappant ainsi à l’élaboration de matière première.

 

Cela passe par la transformation d’anciennes chambres à air, de bâches en PVC, de vieilles ceintures de sécurité, de lances à incendie hors d’usage ou de toile de parachute.

 

 

Tous les sacs, grâce au principe du recyclage de nouvelles matières,sont des modèles uniques, à ce titre, vous découvrirez peut être des signes distinctifs.

 

De la rustine, des stries, un logo…Cela ne fera que renforcer le caractère spécial de votre achat.

Devenez un acteur éco-responsable en choisissant équitablement vos accessoires de mode.

           

Devenu en 1 an le spécialiste en ligne pour vos cadeaux de besaces recyclées, la web boutique Monde Éthique  sélectionne des articles pour plaire à tous.  

Comment briller mais pas trop en société

Eh bien mes amis, vous voulez briller en soirée et par extension, en société ? Rien de plus facile, j’ai envie de dire.

Il faut d’abord partir d’un constat assez simple. Pas besoin d’avoir de la culture ou d’être intelligent pour ce faire, il suffit de le paraître. (Mais puisque vous êtes sur ce blog, mes amis, vous l’êtes forcément et n’avez donc pas à vous soucier de ces paramètres) Un peu de bagout et même le plus François Pignon d’entre vous passera pour le moins con de tous.

Voilà comment ça se passe :

Vous êtes invité à un dîner mondain (ou pas, d’ailleurs) et ne connaissez personne pouvant vous servir d’alibi pour éviter de parler au reste de la populace pour la soirée. Vous voici donc obligé de parler à des inconnus, la belle affaire que voici. C’est le moment de prendre connaissance et d’éviter les futilités et palabres inutiles.

Vous aurez au préalable acheté un petit recueil, vous nourrissant d’anecdotes à sortir à des moments propices, comme celui-ci, ou bien trainé sur des sites comme celui-là, relevant des choses à savoir dignes d’intérêt.

Vous pourrez ainsi abreuver vos congénères de votre savoir qui semblera absolu. Le fait de connaitre un milliard de petites anecdotes inutiles vous rendra aussi intéressant que si vous prépariez un bouquin d’unification des théories de la physique.

Ainsi, alors que votre interlocuteur vous parlera de ses actions humanitaires au Kenya, Haiti, ou un autre pays du tiers-monde, vous pourrez attraper au vol l’une des ses paroles et rebondir, tel un félin de la répartie, claquant au passage le bec de toutes les personnes attirées par ses racontars, en lançant nonchalamment : “Vous entendre parler du Chili, mon cher me remémore cette anecdote. Saviez-vous que le tremblement de terre du Chili survenu le 27 février 2010 fut l’un des plus violents de ce siècle, avec une magnitude estimée à 8,8. Mais le plus surprenant, c’est qu’il a décalé l’axe de rotation de la Terre de 8 centimètres : ainsi les journées se sont raccourcies de 1,26 microsecondes.”

A ce moment précis, votre auditoire sera sous le choc. Vous pourrez lire dans leurs yeux “Cet homme a l’air de posséder tant de savoir ! Peut-être devrais-je l’inviter à notre club de bridge où il nous régalera de son infinie connaissance”

Petit conseil toutefois : N’en faites pas trop. Vous risqueriez de passer pour un connard pédant et tout le monde vous évitera comme un pestiféré qui cherche à cracher ses germes de savoir à la tête de autres. De plus, au bout d’un moment, vous vous retrouverez à court d’anecdotes, ce qui serait ballot.

Selon le standing de la soirée, vous pourrez tenter les citations de film ou de gens célèbres. MAIS ATTENTION, cette technique est à user avec parcimonie, au risque de franchir la limite qui sépare le connoisseur du geek de base, qui connait lui aussi évidemment ses Monty Python sur le bout des doigts. Évitez aussi les citations d’Arthur et Mickaël Vendetta et autres bouffons modernes au risque de vous transformer en un intouchable de la société indienne auquel plus personne ne voudra adresser la parole.

Au final, le bon équilibre se trouve entre quelques anecdotes, quelques citations et un brin de lieux communs.

 

Voilà, si vous suivez ces conseils, vous pourrez survivre dans la jungle mondaine sans trop de mal. Sauf si vous êtes moche. Et là on ne pourra pas grand-chose pour vous.

Le guide vestimentaire du mec « Preppy »

Vous avez certainement entendu parler de Chuck Bass. Le protagoniste masculin de la série qui rend dingues toutes les nanas, j’ai nommé : Gossip Girl. Alors Chuck, c’est le bad boy sexy, arrogant, prétentieux, égocentrique, manipulateur et pervers. En somme, il est littéralement abject. Mais le propos du jour n’est pas de parler de son comportement, mais de son look. Chuck Bass, c’est l’incarnation du style Preppy.

Preppy est une abréviation du terme « preparatory » qui fait référence aux Preps Schools américaines. Fini l’allure trash et rock, il est désormais bon d’arborer un look plus lisse en réinventant la silhouette BCBG que nous connaissons tous.

Qu’on se le dise, c’est avant tout un style classique ! Chemises, pulls Jacquard, costumes, chinos, Richelieu, Converse ou chaussures bateau aux pieds, voici les essentiels du style Preppy. N’oublions pas que le tartan est la petite touche sophistiquée à donner à vos tenues. A utiliser avec modération, pour ne pas ressembler à un clown, hein ?

Certains pourront se risquer à une vision plus exubérante en affichant couleurs vives, lunettes retro et nœuds papillon. Mais n’oubliez pas le code n°1 de la mode Preppy : le pantalon retroussé ! Attention par contre, il faut les bonnes chaussures et le bon pantalon. Choisissez donc de préférence un pantalon étroit et roulottez-le au dessus de la cheville. C’est l’héritage des codes vestimentaires des Teddys Boys des années 50.

Le tout sera complété par un trench ou un manteau en tweed et les matières de prédilection resteront nobles comme la soie et le cachemire.

Une seule règle pour le style Preppy: trouver la bonne harmonie entre les tons et les accessoires pour éviter d’avoir l’air guindé, ce qui passerait pour une faute de goût. Point trop n’en faut ! Le nouveau Chuck Bass, c’est vous !

 

 

À propos de la crème à raser !

Pourquoi utiliser de la crème à raser?

Lors du rasage, la peau doit être protégée par une crème à raser si l’on veut éviter les irritations et démengeaisons, mais aussi pour éviter d’avoir des boutons! Une mousse parfumée qui rend le rasage doux, c’est drôlement agréable.

 

Crème à raser pour hommes ou femmes?

Et oui, le rasage n’est pas le même entre hommes et femmes! La peau féminine est plus fine, plus sensible que celle des hommes. Qui plus est, les femmes rasent une surface corporelle assez large! La crème à raser conçue pour elles doit donc à la fois respecter leur peau en l’hydratant, mais aussi la protéger des risques infectieux qui peuvent atteindre la base du poil restée sous l’épiderme.

 

Pour les hommes aussi la crème à raser est recommandable pour l’hygiène du poil. Elle doit aussi permettre de protéger la peau de passages répétés (base du nez, creu du menton etc.): si la sensibilité cutanée des hommes est moindre que celle de la gente féminine,  la peau du visage est soumise à un rasage quotidien perçu comme agressif. La crème à raser masculine est adaptée à cet usage fréquent, et elle est dotée d’un petit plus… elle favorise le redressement du poil : grâce à cette faculté la crème à raser permet de se raser de près sans  irriter.

 

Crème à raser bio ou pas?

Les crèmes à raser naturelles ont un succès détonnant ces derniers temps : la marque Weleda apparaît en première ligne dans les résultats Google, devançant ses concurrents actuels au niveau du SEO en tout cas! Les femmes ayant recours au rasage depuis pas mal de temps maintenant, le marché de la crème à raser n’est plus le même qu’il y a 30 ans: les femmes prônent le naturel et choisissent les crèmes à raser biologiques. Quoi qu’il en soit, la crème à raser apporte une douceur et un parfum bien agréable!

Alors? Crème à raser ou pas?

Premier rendez-vous (Partie 1)

Nouvel(le) collègue que vous fréquentez depuis peu ; ou tout simplement une connaissance que vous appréciez bien et dont vous êtes arrivé à obtenir après plusieurs tentatives (très souvent maladroites ou tout simplement laborieuses) un premier rendez-vous. Qui prétendrait n’avoir jamais ressenti cette anxiété face à l’imminence d’un premier rendez-vous galant ? La question que l’on se pose tous c’est arriverais-je à le/la faire rigoler sans aligner des idioties ? Ou comment faire pour ne pas me couvrir de ridicule ? Comment éviter les silences pesant qui s’impose parfois ou tout simplement comment les meubler ?

 Avant même d’en arriver là, la question du lieu où aura lieu le rendez-vous se pose. Il faut trouver un lieu qui plaise à notre invité et où nous ne serions pas non plus dépaysé ou déstabilisé. Il ne faut pas trop s’inquiéter sur cette question car avant de passer à l’étape du premier rendez-vous, nous avons l’un comme l’autre pris le temps de faire connaissance, au moins de manière à avoir une idée même si elle reste à préciser, de ce que la personne en face de nous « est » et aime.

Pour cette rencontre, pas la peine de sortir son costume trois pièces à moins que le restaurant où vous allez ne l’exige. Il s’agira surtout de s’habiller en adéquation avec l’endroit où vous vous rendez. Même si vous réservez la surprise du lieu à votre partenaire, il faudra veiller à lui donner une idée du dresscode à adopter. Sans me vanter d’être un expert en la matière, voilà quelques idées pour ce préparer à un premier rendez-vous. La suite dans un prochain article…