Les bases de la cartomancie

La cartomancie existe depuis le XVème siècle. À ce que je sais, la discipline a fait sa première apparition en Espagne. C’est dans les années qui suivent que les pays d’Europe ont chacun développé une version de la cartomancie comme vous la connaissez aujourd’hui.

Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Si j’en entends beaucoup parler, je sais qu’il y peut de personnes qui savent réellement ce qu’est la cartomancie. Dans cet article, je reviens sur l’histoire et les principales symboliques de la cartomancie. À lire si vous avez toujours voulu en savoir plus sur le sujet.

L’histoire de la cartomancie

Comme je le disais donc, c’est au XVème siècle que les premières cartes sont apparues quelque part en Espagne. L’Italie n’a pas été longue à suivre le mouvement, et à mettre au point sa propre version de la cartomancie. Vers le milieu du XVIème siècle seulement, les premières véritables utilisations des cartes comme des moyens de divination sont mises à jour.

Ce n’est pourtant que des siècles plus tard que la discipline se fait connaitre à travers l’Europe. À l’époque, le tarot de Marseille est le seul qui soit réellement utilisé partout. La France ne tarde pas à s’imposer comme une référence en matière de divination, grâce à ces cartes qui portent le nom d’une de ses villes.

Connaitre les symboliques des cartes

Dans la cartomancie, il y a des symboliques qui sont utilisés pour faciliter la divination. Pour l’essentiel, ces symboliques comportent 5 grands aspects qui influent tous sur la lecture des cartes divinatoires.

La première est la symbolique du cœur. Vient ensuite celle du carreau, puis celle du pique. Le symbolisme du trèfle arrive tout juste avant celui de la personnification, qui vient clore le quinté des grandes symboliques prises en compte dans le domaine de la cartomancie.