Tag Archives: société

Comment briller mais pas trop en société

Eh bien mes amis, vous voulez briller en soirée et par extension, en société ? Rien de plus facile, j’ai envie de dire.

Il faut d’abord partir d’un constat assez simple. Pas besoin d’avoir de la culture ou d’être intelligent pour ce faire, il suffit de le paraître. (Mais puisque vous êtes sur ce blog, mes amis, vous l’êtes forcément et n’avez donc pas à vous soucier de ces paramètres) Un peu de bagout et même le plus François Pignon d’entre vous passera pour le moins con de tous.

Voilà comment ça se passe :

Vous êtes invité à un dîner mondain (ou pas, d’ailleurs) et ne connaissez personne pouvant vous servir d’alibi pour éviter de parler au reste de la populace pour la soirée. Vous voici donc obligé de parler à des inconnus, la belle affaire que voici. C’est le moment de prendre connaissance et d’éviter les futilités et palabres inutiles.

Vous aurez au préalable acheté un petit recueil, vous nourrissant d’anecdotes à sortir à des moments propices, comme celui-ci, ou bien trainé sur des sites comme celui-là, relevant des choses à savoir dignes d’intérêt.

Vous pourrez ainsi abreuver vos congénères de votre savoir qui semblera absolu. Le fait de connaitre un milliard de petites anecdotes inutiles vous rendra aussi intéressant que si vous prépariez un bouquin d’unification des théories de la physique.

Ainsi, alors que votre interlocuteur vous parlera de ses actions humanitaires au Kenya, Haiti, ou un autre pays du tiers-monde, vous pourrez attraper au vol l’une des ses paroles et rebondir, tel un félin de la répartie, claquant au passage le bec de toutes les personnes attirées par ses racontars, en lançant nonchalamment : “Vous entendre parler du Chili, mon cher me remémore cette anecdote. Saviez-vous que le tremblement de terre du Chili survenu le 27 février 2010 fut l’un des plus violents de ce siècle, avec une magnitude estimée à 8,8. Mais le plus surprenant, c’est qu’il a décalé l’axe de rotation de la Terre de 8 centimètres : ainsi les journées se sont raccourcies de 1,26 microsecondes.”

A ce moment précis, votre auditoire sera sous le choc. Vous pourrez lire dans leurs yeux “Cet homme a l’air de posséder tant de savoir ! Peut-être devrais-je l’inviter à notre club de bridge où il nous régalera de son infinie connaissance”

Petit conseil toutefois : N’en faites pas trop. Vous risqueriez de passer pour un connard pédant et tout le monde vous évitera comme un pestiféré qui cherche à cracher ses germes de savoir à la tête de autres. De plus, au bout d’un moment, vous vous retrouverez à court d’anecdotes, ce qui serait ballot.

Selon le standing de la soirée, vous pourrez tenter les citations de film ou de gens célèbres. MAIS ATTENTION, cette technique est à user avec parcimonie, au risque de franchir la limite qui sépare le connoisseur du geek de base, qui connait lui aussi évidemment ses Monty Python sur le bout des doigts. Évitez aussi les citations d’Arthur et Mickaël Vendetta et autres bouffons modernes au risque de vous transformer en un intouchable de la société indienne auquel plus personne ne voudra adresser la parole.

Au final, le bon équilibre se trouve entre quelques anecdotes, quelques citations et un brin de lieux communs.

 

Voilà, si vous suivez ces conseils, vous pourrez survivre dans la jungle mondaine sans trop de mal. Sauf si vous êtes moche. Et là on ne pourra pas grand-chose pour vous.