The Tourist vs. Turista

C’est Fabien du département stagiaire qui m’a cette semaine soumis ce challenge inhumain – mais que je vais néanmoins relever – écrire un article qui d’entrée de jeu ne semble pas à la portée de tout un chacun.

En effet, notre compère, au salaire rigoureusement inférieur au nôtre, s’est permis de critiquer nos talents de journaliste(eux) et de chroniqueur. À base de vannes bien lourdes façon George Abitbol (running joke) :

« T’es même pas un vrai journaleux, même les sujets frivoles tu les survoles. lol. »

Bref aujourd’hui c’est un match sans équivoque, titanesque, du lourd ma p’tite caille quoi . Comparatif express entre

à ma gauche The Tourist :

The tourist

The tourist - avec Angelina Jolie et Johnny Depp

à ma droite Turista :

Turista
Turista – avec Josh Duhamel et Melissa George

Deux merdes donc. L’une plus que l’autre.

 

Le casting déjà :

Le choix entre Angelina Jolie/Johnny Depp ou Josh Duhamel/Melissa George. Il n’y a pas phot. D’un côté un couple à l’écran au sommet d’Hollywood dont une femme magnifique – et si on aime pas sa plastique on peut toujours se rabattre sur son charisme, relativement indiscutable – de même pour son comparse. De l’autre côté, un type et une nana certes chatoyant à l’oeil mais qui ne dégagent rien, hormis peut-être leur parfum mais tant que l’odorama n’aura pas été démocratisé dans les salles de cinéma, difficile de se faire une idée concrète.

 

L’histoire ensuite :

Avec ce titre, le lecteur lambda pourrait croire que le marteau de Thor frappe encore une fois sur le film de série B mais en fait, à ce niveau, l’écart se resserre. D’où l’exercice périlleux de cet article – I’m on a fuckin’ tight rope -

En effet, l’un comme l’autre, ne l’oublions pas, ont été présenté comme deux daubes. Il convient donc de leur fait honneur.

The tourist est flim d’amour mêlé de course poursuite et de danger. Oui mais… ça ne sert à rien. Les spectateurs de allociné lui ont décerné une note de 2.8 sur 5, à peine plus que la moyenne c’est dire, connaissant le niveau cinéphilique des lecteurs de allocinoche.

On ne s’y trompe d’ailleurs pas puisque :

Turista est un film qui donne la chiasse dans le film à suspense, voire d’horreur. Un sinistre secret est renfermé en plein milieu de la forêt et c’est çupaire. Les spectateurs ont adoré : 2.7 sur l’échelle du site : soit 0.1 de moins que The tourist.

 

Parlons économie :

Si l’on considère que le budget de The tourist comparé à celui de Diarrhée du voyageur (on salue les traducteurs français pour une fois) est nettement supérieur, l’on devrait s’attendre à des scènes d’hystérie dans les salles de cinéma de la part des spectateurs : des filles en pleurs devant Johnnisse, des hommes qui se pâment devant Angine-logina, des enfants qui réclament leur goûter en pleine séance en frappant leur bavoir de leur paume. Pourtant rien de toute cela, une grande déception dans le coeur du réalisateur et des producteurs qui, sans l’ombre d’un doute ont placé tout leur amour et leur savoir-faire dans ce film qui se situe dans le haut du paquet des films de série b.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>